jardinage

Comment utiliser le soufre dans le jardin ?

Le soufre : minéral naturel, est le plus souvent trouvé dans les zones volcaniques (on dit alors qu’il est natif), mais on peut également le voir sous forme de dépôts naturels (sédiments). Ils sont alors récoltés pour pouvoir les utiliser de diverses manières. Au niveau de la santé, il améliore les problèmes de peau. Dans le jardin, il apporte tous ses bienfaits pour lutter contre les champignons qui attaquent nos cultures !

Quelles sont les maladies contre lesquelles le soufre peut agir ?

Il est intéressant de noter que les pulvérisations de soufre, peuvent non seulement guérir les plantes, mais agir en tant que solution préventive. Aussi, tout bon jardinier devrait en avoir pour travailler dans le jardin, car il risque de sauver bien des cultures. Celui qui a déjà été confronté à l’oïdium (appelé également maladie du blanc), sait reconnaitre cette maladie qui contamine diverses plantes.

Elle apparaît le plus souvent au sortir de l’hiver, quand les plantes émergent mais sont encore confrontées à l’humidité ambiante. L’oïdium n’a pas qu’une seule cible, car il s’attaque aussi bien à certains arbres fruitiers ou non, comme le pommier ou le chêne, mais aussi aux plants de tomates, aux pommes de terre et à beaucoup de fleurs.

Le soufre peut aider à traiter les problèmes de tavelure, compagnon de destruction de l’oïdium pour les pommiers et les poiriers. La tavelure se caractérise, elle, par des taches noires qui gâtent les fruits. Même s’ils restent comestibles, les fruits sont peu ragoutants. Comme l’oïdium, ce champignon est véhiculé par la pluie. Le soufre peut également servir de répulsif pour les fourmis, mais aussi les punaises ou encore certains acariens.

Comment agit le soufre ?

soufrePour une meilleure efficacité, il faut utiliser le soufre quand la température affiche plus de 18°. Pourquoi ? Dans un premier temps, il serait inutile de faire la pulvérisation si le temps menace et que l’on attend de la pluie. L’effet serait de fait, annulé. Enfin, l’air chaud va permettre aux vapeurs de soufre de mieux se disperser sur l’ensemble de la ou des plantes traitées par pulvérisations.

Le soufre va être absorbé par les champignons qui vont être détruits. Une pulvérisation est ainsi efficace pendant environ 8 jours. Il faut ensuite vérifier si le problème est réglé avant de réitérer l’intervention. Si vous voulez agir en préventif, les conditions sont les mêmes. Aspergez vos plantes et arbres, dès que les pluies de printemps sont passées ou profitez de quelques jours d’accalmie pour agir.

Le souffre est-il dangereux ?

Mais alors, s’il peut tuer des champignons, n’est-il pas nocif pour la santé ? Non. Au contraire. Il est courant d’utiliser le soufre pour amender la terre ; c’est-à-dire, pour la travailler et l’enrichir. Le soufre aide à la croissance de certains légumes. Il est pourtant important d’attendre que le soufre ait fini son action pour pouvoir procéder à la récolte. Ainsi, il vaut mieux attendre une bonne semaine après pulvérisation pour profiter de vos fruits et légumes.

Présent chez de nombreuses enseignes de jardin, il faut toujours se référer au mode d’emploi. En fonction des marques, il est plus ou moins concentré. Le dosage est donc à respecter pour ne pas obtenir l’effet inverse et endommager les cultures. Le soufre est un allié incroyable pour protéger une quantité de fruits et de légumes, notamment les légumes verts comme les poireaux. En préventif ou traitement curatif, il peut venir rapidement à bout de ces champignons microscopiques qui veulent la peau de nos fruits, légumes et arbres.

Comment utiliser le soufre dans le jardin ?
4.5 (90%) 2 votes
Laisser un commentaire