débrousaillage

Débroussailler écologiquement son jardin

Lorsque vous avez été peu regardant sur les herbes qui poussent dans votre jardin pendant une longue période, débroussailler devient une priorité absolue. Pour faire renaître la terre dans l’optique de cultiver ainsi que pour épargner de risques majeurs d’incendie, vous devez débroussailler et entretenir votre terrain, c’est une obligation légale. Débroussailler revient à éliminer les broussailles sur un espace, de façon à en amoindrir les risques d’incendie. C’est donc une forme de nettoyage du jardin où on élimine ronces, bois morts et buissons.

Souvent, il s’effectue tout au long de l’année, mais il est plus conseillé de le faire avant le 30 juin, en raison de fortes chaleurs et des risques d’incendies que cela comporte. Toute personne voulant procéder au débroussaillage de son jardin, se doit aussi de respecter les lois en vigueur, qui l’oblige à le faire lorsque son espace extérieur se situe à moins de 200m d’un espace naturel comme les reboisements ou les forêts, entre autres.

Quand débroussailler ?

La période la plus propice pour débroussailler c’est en Septembre ou Octobre selon les régions. Objectifs, procéder à la semence juste auprès d’un engrais vert ou des prairies. Vous pourrez ainsi voir pousser et s’installer durant tout l’automne et l’hiver, la couverture végétale. Votre terrain sera, à la fin du printemps, prêt à être labouré pour des légumes qui pousseront naturellement et sans engrais.

L’objectif est ici de vous préserver de tous types de risque comme des incendies. Un jardin débroussaillé aura donc, dans ce cas plus de facilité à faire échec à un feu en attendant que les services anti incendies ne prennent le relais. Une zone débroussaillée permet de lutter efficacement contre le feu en le ralentissant ou même en le poussant à s’éteindre de lui-même.

Selon le Code Forestier, le maintien en état et le débroussaillement relèvent du propriétaire des constructions, installation et terrains ou encore de son locataire non saisonnier ou son ayant droit. C’est même un exercice obligatoire dans certaines communes qui sont répertoriées comme à risque. Ces dernières sont désignées par un arrêté signé de la préfecture. Si les espaces concernés sont en zone urbaine selon le code d’urbanisme de la commune, chaque parcelle pourvue ou non de construction, doit être traitée par son propriétaire et ce, quel que soit la surface qu’elle occupe.

Chaque propriétaire se doit même de débroussailler au-delà de ses limites. Cela est nécessaire afin que le résultat escompté soit atteint, et ce grâce à un débroussaillement qui excède les limites de propriété. Par contre, si vous êtes propriétaires de parcelles non situées dans une zone urbaine et sans construction aucune, vous n’êtes point soumis à un débroussaillement forcé.

Comment le faire écologiquement ?

La première chose à faire avant d’entamer le débroussaillage, c’est d’avoir tout le matériel pour mieux aborder et faire au mieux le travail, sans risque pour vous et dans l’efficacité. Vous devez donc posséder des gants, des chaussures de protection, des lunettes. Pour aborder sereinement le travail, il vous faudra une débroussailleuse, une scie à branche, un sécateur électrique ou manuel, une serpe et une tronçonneuse.

Il faudra commencer par éliminer les herbes qui sont au sol et les bois morts. Après cela, vous devez élaguer les arbres de plus de 2 mètres de hauteur. Les arbustes et arbres a moins de 3 mètres d’une charpente visite ou d’une ouverture doivent être enlevés. Pour respecter les normes écologiques, tous les déchets issus de cet exerce doivent être transformés en compost. Si vous estimez que ce travail est trop harassant ou dangereux, faites appel à un professionnel. Il devra être soucieux de l’environnement et de sa préservation.

Débroussailler écologiquement son jardin
5 (100%) 1 vote
D'autres articles
Le spa gonflable, un bien-être à la portée de tous... En matière de bien-être, le spa gonflable est au top de la tendance. Il présente de nombreux avantages qui l'ont propulsé en tête des ventes. Il est f...
Haie libre ou haie taillée : laquelle choisir ? Servant à déterminer les limites d’un espace précis, une haie est une sorte de clôture faite à base d’arbres, d’arbustes ou d’autres plantes. Elle peu...
Jardin balcon : Toutes les recommandations pour fl... Vous aimez les plantes et les fleurs, vous adorez le vert et la nature. De plus, rien ne vous ferez plus plaisir que de pouvoir vous créer et faire un...
Comment choisir son arbre fruitier ? Lorsque l’on a enfin un jardin, avoir un arbre fruitier dedans est comme un rêve d’enfant qui se réalise. Alors si vous êtes dans cette euphorie et qu...
Laisser un commentaire