Comment ne plus abîmer votre pelouse ?

Plusieurs facteurs participent à la détérioration des pelouses avec le temps. Après avoir détecté les causes de la détérioration de votre gazon, vous avez pris le soin de résoudre ces problèmes avant de refaire votre pelouse. Pour ne plus l’abîmer, il existe des règles d’entretien que vous devez impérativement respecter. Découvrez ici comment prendre soin de votre jardin afin que votre pelouse ne s’abîme plus.

Quelles sont ces règles d’entretien ?

Il existe plusieurs règles indispensables que vous devez respecter. Cependant, vous devez également éviter de mettre un matériel lourd comme une grosse table de camping de jardin sur votre pelouse.

Désherber la pelouse

Par arrachages répétés, vous devez éliminer les mauvaises herbes bien avant leur floraison. En effet, elles se développent plus vite que le gazon. La seule méthode la plus efficace pour les supprimer reste et demeure le désherbage constant. Vous devez extirper à l’aide d’une gouge la racine pivotante des pissenlits et des charbons.

Éliminer la mousse

L’humidité de la terre et l’ombrage sont des facteurs qui favorisent la propagation de la mousse dans le jardin. Pour cela, lorsque le temps est sec au début du printemps, vous devez passer un scarificateur afin d’éviter la stagnation de l’humidité. Ensuite, vous devez aérer votre pelouse une à deux fois par année. Pendant l’hiver, vous devez apporter du compost, après avoir tondu de façon courte votre pelouse.

En ce qui concerne l’aération, vous devez assurer le carottage de la pelouse. En effet, l’aération par carottage est un processus d’entretien qui permet de retirer les minuscules particules de votre pelouse. L’automne est le meilleur moment pour réaliser l’aération par carottage de sa pelouse. Ce type d’aération permet :

  • D’ouvrir votre sol ;
  • De créer des voies pour les nutriments ;
  • De réduire le chaume.

Utiliser un compost express

Terminez avec la tâche du ramassage du gazon tondu ! Voici une solution idéale pour vous qui êtes des jardiniers paresseux. Si les résidus des herbes coupées ne sont pas trop secs, alors laissez-les sur votre pelouse. Vous obtiendrez un compost naturel très efficace. Les nutriments des herbes coupées représentent un engrais riche pour votre pelouse.

Semer pour cacher

Si certaines zones sont dégarnies ou sont devenues jaunes, vous devez disperser des semences à gazon dans ces endroits avant l’arrivée de la pluie. En plus, vous devez y ajouter un peu de terre ou d’engrais pour les aider à pousser. Plus votre gazon est plus dense, plus votre pelouse sera verte.

Vous devez vous rendre si nécessaire chez un spécialiste en pépinière pour connaître les semences adaptées à votre région, le type de sol, etc. Il faut également noter que les alliances de plusieurs types de gazon offrent une excellente résistance.

Vérifier l’état des lames de la tondeuse

Dans le cas où les lames de votre tondeuse ne seraient pas bien aiguisées, vous risquez d’abîmer votre pelouse. Ainsi, elles doivent être bien affutées pour ne pas arracher ou déchirer les herbes. En effet, lorsque la tondeuse arrache les herbes au lieu de les tondre, cela offre l’opportunité à votre gazon de jaunir aux endroits abîmés.

Choisissez le bon fertilisant

Vous ne devez pas faire usage des produits chimiques pour rendre plus fertile votre sol et chasser les parasites indésirables de votre pelouse. Plusieurs produits de ce genre sont actuellement interdits. Vous devez trouver des astuces naturelles pour rendre plus vert votre gazon.

En effet, le marc de café pourrait devenir un engrais naturel idéal pour votre jardin. Avec le vinaigre blanc, vous pouvez facilement éloigner une catégorie de parasites. Une variation de semences permet d’éloigner le vers blanc.

Seul un entretien régulier convenable permet de conserver la qualité de votre pelouse dans le temps.

Notez notre article
Laisser un commentaire