lune

Le jardinage avec la lune : qu’est-ce que c’est ?

Depuis la nuit des temps, l’homme a compris que la lune a une énorme influence sur de nombreuses choses. Ainsi, il n’est pas rare de mal dormir les nuits de pleine lune, que les animaux soient plus nerveux, qu’il y ait plus d’accouchements…Les jardiniers ont également vu qu’elle influait sur les végétaux. Depuis, jardiner avec la lune n’est plus vu, pour certains, comme une lubie, au contraire. Nous vous en disons plus pour profiter des bienfaits lunaires.

Comment travailler au jardin grâce à la lune ?

Il faut pour cela avoir un calendrier reprenant les différentes dates auxquelles il est opportun de réaliser des plantations ou des tailles. Car il ne suffit pas de considérer la lune, mais également les constellations devant lesquelles elle se situe. En fonction de leur nom, les racines seront favorisées, avec d’autres, il faudra axer ses efforts sur les fleurs, les fruits ou encore penser à tailler les branches.

En cas de phase montante de la lune, les feuilles, les tiges et les fruits sont à l’honneur. Pensez alors à récolter vos fruits dans votre jardin. Mais vous pouvez aussi consacrer vos actions sur l’entretien de votre gazon. Non seulement le tondre, mais aussi le scarifier pour enlever les mousses qui l’étouffent ou même y apporter de l’engrais. Le bénéfice de ces travaux seront doublés, ces jours-là. En phase ascendante, vous pouvez également faire des semis ou greffer des plantes.

Quand au contraire, la lune est en phase descendante, mieux vaut privilégier ce qui est enterré. Les semis que vous aurez mis en terre vont bénéficier d’un meilleur enracinement, plus fort. Profitez-en pour bouturer ou encore amender le sol et travailler la terre.

Un temps pour chaque chose avec les jours lunaires

Tous les ans, il est facile de trouver les jours où il est favorable de se consacrer aux fleurs, ceux qui sont destinés aux légumes et autres. Attention, il est aussi préconisé, certains jours de… ne rien faire. Ces jours particuliers sont néfastes aux plantations ou à tout acte de jardinage. On parle surtout de ce temps de repos, quand la pleine lune ou encore une lune nouvelle coïncident, dans ce que l’on appelle un nœud lunaire. On entend par là quand l’orbite de la Terre et de la lune se recoupent.

Si vous vous sentez perdus, mieux vaut vous procurer un calendrier lunaire. Chaque année, il est disponible sur le net ou dans les journaux spécialisés. Sont détaillés les jours et les fruits, légumes ou plantes qui y sont à l’honneur et les jours où le jardinier se repose. On estime que cette phase de repos peut aller jusqu’à 4 jours, selon que la lune est la plus proche ou la plus éloignée de notre planète Terre.

Vous êtes sceptique ? Quand on interroge les jardiniers qui ont tenté l’expérience, même s’ils sont bien en peine d’expliquer le phénomène, les résultats sur la nature de leurs récoltes ou la beauté de leur jardin se sont fait ressentir, de façon significative. Certaines choses sont du domaine de l’impalpable. Mais si cela a une incidence positive sur le jardin, pourquoi ne pas essayer ? Le jardinier doit, par essence, être curieux et tenter des expériences.

Jardiner avec la lune. Une croyance dénuée de fondement pour certains, une aide fondamentale pour d’autres. Le mieux, pour émettre un avis, c’est d’essayer et de faire le comparatif avec les années précédentes…

Notez notre article
Laisser un commentaire