purin orties

Purin d’ortie : recette et utilisations

Comme tout jardinier, vous cherchez certainement des moyens naturels pour traiter votre jardin. Les produits chimiques ont mauvaise presse et nuisent aussi bien à l’environnement qu’à vos poumons. Il est possible d’utiliser les matières disponibles dans votre environnement pour le faire. Dans ce cadre, nous vous proposons d’utiliser les orties.

Comment fabriquer du purin d’ortie ?

Les orties sont souvent mal vues car elles piquent (si elles ne sont pas pourvues de petites fleurs blanches) et repoussent à l’envi. Un cauchemar quand le jardin leur est propice. Pourtant, outre qu’elles constituent l’ingrédient idéal pour faire une excellente soupe, elles peuvent être utilisées pour aider le jardinier. Pour faire du purin, coupez les orties et broyez-les, de façon grossière, pour qu’elles se délitent mieux.

ortieLa recette

Vous pouvez le faire à la main, en portant des gants ou utiliser un sécateur. Vous pouvez compter deux kilos de ces mauvaises herbes à mélanger à 20 litres d’eau. Pour faire un bon purin, il ne faut pas mettre les résidus d’ortie directement dans l’eau. Il faut, dans l’idéal qu’ils soient mis dans un filet. Dans ce cadre, vous pouvez utiliser un filet dans lequel on entrepose les pommes de terre.

Mettez de l’eau de pluie (cela ne vous coûtera donc rien), dans un contenant et plongez le sac contenant les orties broyées et couvrez le contenant avec un couvercle. Il faut de la chaleur et l’humidité de l’eau pour que cela fonctionne. Il faut environ 15 jours pour préparer un purin de bonne qualité.

Pour savoir s’il est prêt, regardez si le mélange fait encore des bulles. S’il en fait encore, le purin n’est pas encore prêt. Une fois le purin réalisé, vous pouvez l’utiliser au jardin. Un litre de purin mélangé à 10 litres d’eau feront parfaitement l’affaire pour traiter votre jardin. Grâce à ces deux kilos d’orties, vous avez approximativement 200 litres de purin prêt à l’emploi 100% naturel !

Quelles utilisations pour le purin d’ortie ?

Quand on jardine, on sait que certains insectes sont des alliés et d’autres des ennemis de nos plantations et autres fleurs. Si on peut se réjouir de la présence de certains papillons, d’abeilles et de lombrics, les pucerons sont quelques-uns des cauchemars des jardiniers. Ils vont créer une substance collante sur les feuilles, qui présenteront des taches noires et les feuilles tomberont. Une façon de perdre les plantes et les fleurs qui peut souvent être évitée, en utilisant votre purin d’ortie. On ne peut pas faire plus naturel que ce traitement.

flacon purin ortiesNon seulement, il va guérir les plantes qui sont atteintes, mais le purin d’ortie aide à leur développement et leur pousse ! En effet, pour grandir dans les meilleures conditions les plantes nécessitent un apport en azote. Quand on élabore un purin avec des orties, le mélange en contient. En amendant la terre avec le purin (sans en abuser non plus, comme pour toute chose), on fertilise le sol et par conséquence les racines des plantes que l’on vient de mettre en terre.

On peut apprécier ce traitement naturel quand on a élaboré un potager ou quand on fait pousser des fleurs pour leur aspect comestible. Les traitements chimiques les rendraient impropres à la consommation. Ici, vous pourrez le faire sans problème. Economique et permettant d’utiliser des plantes que l’on juge souvent nuisible, le purin d’orties à faire soi-même présente de nombreux avantages. Que vous les cueillez au fond de votre jardin ou en plein champ, vous serez assurés de faire profiter votre jardin d’un engrais tout à fait naturel !

Notez notre article
Laisser un commentaire