hotel insectes

Hôtel à insectes : comment ça marche ?

Très en vogue depuis quelques années, les hôtels à insectes s’invitent dans de nombreux jardins. On les trouve également aussi au sein d’espaces communaux. Sensibilisation, responsabilisation, ouverture aux besoins de la nature, les hôtels à insectes ont de multiples usages.

Qu’est-ce qu’un hôtel à insectes ?

exemple hotel à insectes boisDéforestation, pollution, empreinte carbone, autant de mots qui nous deviennent malheureusement familiers. C’est certainement la menace de la disparition possible des abeilles qui est à la base de cette initiative. En effet, cette dernière tend à disparaître, victime des produits fertilisants, entre autres. Tous les insectes pollinisateurs sont à la base de la vie dans la nature. Il faut les préserver, ainsi que tous les insectes importants au jardin.

Or, couper le gazon, procéder à une taille drastique de certains arbustes met à mal leur habitat. Un hôtel à insectes reconstitue en un seul objet les habitats, tels que nous les connaissons des coccinelles, perce-oreilles, syrphes etc…Plus ou moins élaborés selon les moyens ou la place, ils permettent à tous ces insectes de trouver un abri en cas de mauvais temps. Ils peuvent aussi y passer la nuit ou encore se reproduire.

Un hôtel à insectes : comment ça marche ?

Vous voulez fabriquer votre chalet à insectes pour aider la biodiversité ? Dans un premier temps, vous devez peut-être revoir votre jardin. Pour attirer les insectes, votre jardin doit posséder une flore diversifiée. En effet, ceux-ci vont se nourrir du pollen et du nectar. Or, de nombreuses plantes du commerce ne conviennent pas aux insectes, car elles sont sans nectaire.

Pour construire votre abri à insectes, n’utilisez bien sûr pas de bois trait. Les différentes « chambres » étant réservées à des insectes différents, leur taille va souvent varier. Chaque chambre doit être pourvue d’une séparation et ce, pour préserver l’individualité des races d’insectes. Au niveau de la profondeur, selon les modèles, elle peut varier entre une dizaine et une trentaine de centimètres.

Quels matériaux utiliser ?

Heureusement, tout ce dont vous avez besoin peut être trouvé chez vous. La paille et le bois accueilleront les chrysopes. Des tiges de bambous seront le nid des abeilles solitaires, comme les briques percées. De petits pots de fleurs que vous garnirez de foin pourront abriter les perce-oreilles. Si vous avez des petits bouts de bois mort, ils feront la joie des xylophages.

Vous pouvez créer également de petits fagots avec du bois tel que le rosier ou encore le sureau qui pousse partout. Le plus difficile à trouver, ce sont des petites planches empilées ou serrées les unes contre les autres qui serviront de refuge aux jolies coccinelles.

plan

Une fois votre abri à insectes construit, trouvez-lui un endroit de choix dans votre jardin. Dans l’idéal, il faudrait que la face avant soit exposée au sud. Même si vous voulez en profiter, visuellement, il vaut mieux le mettre contre un mur. Accrochez-le, ne le mettez jamais à même le sol pour que l’hôtel soit protégé des vents et de l’humidité. Vous verrez très rapidement arriver les premiers insectes, intéressés par ce refuge improvisé.

Un hôtel à insectes permet de voir revenir des insectes menacés. Soit, il peut abriter des chenilles qui vont vouloir se délecter de certaines de vos plantations, mais elles feront le régal de certains oiseaux. Tout est toujours une histoire d’équilibre, dans les jardins…

Hôtel à insectes : comment ça marche ?
5 (100%) 1 vote
Laisser un commentaire